Clos Mogador 2018 : 98 points

Le fleuron 2018 de Clos Mogador est un assemblage de 45 % de Grenache, 29 % de Cariñena, 16 % de Syrah et 10 % de Cabernet Sauvignon ayant fermenté avec des levures indigènes et démontrant parfaitement sa philosophie - des fermentations lentes avec une longue macération et un long vieillissement. Il a été affiné pendant 18 mois dans des fûts de chêne de 2 000 litres et 30 % dans des barriques de chêne de 300 litres. Il y a eu beaucoup de pluie en 2018, et les vignes étaient extrêmement heureuses et tout a semblé très facile ; en fait, René Barbier m'a dit que c'était peut-être trop facile... C'est une année atypique : Elle a un profil souple, et les vins ne sont pas aussi concentrés que ceux de 2013 (la dernière année de pluie avant 2018). Ils sont plus élégants et plus nuancés. Cela devrait se développer magnifiquement en bouteille. 27 000 bouteilles produites. La mise en bouteille a eu lieu en juillet 2020. (Robert Parker-Wine Advocate – Traduction alfavin.ch)

Manyetes 2018 : 97 points

Le pur Carignan 2018 Manyetes est désormais un Vi de Paratge (vin de lieu-dit), et non plus seulement un vin de village comme par le passé, dans la nouvelle classification des vins du Priorat. 2018 a été plus fraîche et plus humide, contrastant avec l’année chaude et sèche 2017. Le vin a une très bonne acidité. Le vignoble est cultivé biologiquement (certifié), les raisins ont une fermentation lente avec de longues macérations, et le vin a vieillit dans des barriques et foudres 50/50 pendant 18 mois. Le vin n'est pas aussi concentré que lors de certaines années plus chaudes ; il est nettement plus frais, dans la lignée du 2016, avec une minéralité plus marquée, des pierres noires, du graphite et de l'ardoise humide. Il possède des tanins abondants et quelques sensations de terre. C'est un vin puissant, avec une certaine rusticité et une forte personnalité. Comme beaucoup de vins, il devrait bien se développer en bouteille. 3 500 bouteilles ont été produites en juin 2020.  

Espectacle 2018 : 98 points

Comme pour d'autres vins, j'ai également dégusté l'Espectacle del Montsant 2018 à côté du 2017 pour rattraper mon retard, car la dernière fois que j'ai goûté les vins de cette région, c'était il y a environ 16 mois. 2018 a été une année plus fraîche, avec une maturité lente, et les raisins ont atteint un taux d'alcool étonnant de 16 %. Le vin est vraiment spectaculaire, fidèle à son nom. Il a des tonnes de notes de violette et d'herbes aromatiques, le palais est plus doux et les tanins sont plus ronds, polis et élégants. Il a du corps, mais n'est pas lourd. Il y a beaucoup de complexité et le vin s'est développé lentement dans le verre, montrant des nuances de céréales, de kirsch, d'écorce d'orange et beaucoup d'épices et d'herbes. Il est opulent et plein, profond et complexe. Il est fascinant dans son style. Quelque 6 500 bouteilles ont été produites. (Robert Parker-Wine Advocate – Traduction alfavin.ch)

Nelin 2018 : 96 points

Le Nelin blanc 2018 est leur interprétation d'un blanc du Priorat ; c'est un mélange à base de Grenache Blanche ayant fermenté avec des levures indigènes et un peu de macération avec les peaux. La fermentation a été très lente avec un long vieillissement durant lequel ils utilisent tous les différents matériaux - chêne, béton, argile et acier inoxydable. Ils introduisent maintenant quelques variétés locales comme le Trepat Blanc et le Cartoixá (nom local de Xarello), et ils suppriment lentement les cépages français - le 2018 n'a pas de Pinot Noir. Ils n'ont utilisé que des foudres de chêne de 2 200 litres, et il n'y a plus de barriques. Il a un taux d'alcool modéré de 13,5 % et une bonne fraîcheur. Le vin est de plus en plus austère, avec une absence notable de fruit ; il est épicé et herbacé, avec des notes de camomille et de quelques herbes aromatiques. La bouche est très équilibrée, avec une sensation de pierre et d'austérité, et se termine sur une note sèche. Il est vif, vibrant et vivant, avec des saveurs expressives et une finale presque salée et une légère touche d'amertume. Il a beaucoup de finesse et de nuance. Il devrait bien se développer en bouteille. Ce vin n'a pas cessé de changer ces dernières années, et il me surprend de plus en plus à chaque millésime. Ce doit être le meilleur millésime à ce jour. 7 500 bouteilles produites. Il a été mis en bouteille en juin 2020. Ils ont planté beaucoup de raisins blancs locaux qui entreront dans l’assemblage à l'avenir. (Robert Parker-Wine Advocate – Traduction alfavin.ch)


VOIR TOUS LES VINS DE CLOS MOGADOR

Vins en lien avec cet article