0Vins de la Vénétie - alfavin.ch
Vins Vénétie

Généralités sur les vins Vénètes

La Vénétie est une large région située au Nord-Est de l’Italie, encerclée au Nord par le Trentin-Haut-Adige et le Frioul-Vénétie-Julienne et bordée à l’Ouest et au Sud par la Lombardie et l’Emilie-Romagne respectivement. Les vins italiens de la Vénétie reflètent toutes les facettes du monde du vin, allant du P...

Généralités sur les vins Vénètes

La Vénétie est une large région située au Nord-Est de l’Italie, encerclée au Nord par le Trentin-Haut-Adige et le Frioul-Vénétie-Julienne et bordée à l’Ouest et au Sud par la Lombardie et l’Emilie-Romagne respectivement. Les vins italiens de la Vénétie reflètent toutes les facettes du monde du vin, allant du Pinot Grigio le plus neutre aux grandissimes vins secs de Soave pour les blancs, ou d’un énième Merlot au mondialement acclamé Amarone della Valpolicella. C’est la plus grande région productrice de vins DOC/DOCG en Italie avec 29 DOC et 17 DOCG.

Histoire de la production de vins en Vénétie

La production de vin est attestée en Vénétie depuis plusieurs millénaires. Les Etrusques laissant la place aux Romains, la Vénétie devient la 10ème et dernière région romaine conquise en 264 av. JC. C’est déjà un poumon viticole exportant ses vins dans toutes les provinces de l’Empire. Un millénaire de République de Venise n’y changera rien, les régions de Vérone et du Piave alimentent les tavernes de Venise et les bateaux commerçants sur la Méditerranée. Napoléonienne par intermittence, la Vénétie fut surtout austro-hongroise pendant la majeure partie du 19ème siècle, lui ouvrant de nouveaux débouchés à l’export et accroissant sa notoriété en Europe. En 1963, le système des DOC est officiellement établi en Italie et la Vénétie s’y engouffrera comme nulle autre région pour faire reconnaître la qualité de ses vins prestigieux.

Géographie

La Vénétie est une terre de contrastes géographiques. Sa frontière avec l’Autriche au Nord lui fait bénéficier de l’influence des montagnes et de ses nombreux fleuves alpins (Adige, Brenta, Piave), sa large façade sur la mer Adriatique régule les températures continentales écrasantes qui sévissent sur la longue plaine du Pô. L’immense lac de Garde rend la zone de Vérone propice à la production d’élégants vins blancs et rosés. Les meilleurs vignobles se trouveront sur les innombrables collines maillant le territoire sur des sols essentiellement composés de marnes glaciaires siliceuses.

Viticulture

La Vénétie produit tous les types de vins possibles et imaginables ! Les vignobles en plaine verront leurs productions intensément mécanisées et absorbées par les puissantes coopératives. Les nombreuses IGT (Indicazione Geografica Tipica) représentent des appellations régionales pouvant produire tout à la fois des vins de cépages endémiques, de cépages internationaux ou des assemblages expérimentaux ambitieux. Les plus petites appellations DOC produisent en égales proportions des vins blancs et rouges de grande qualité et complexité, leurs meilleurs sites historiques obtenant souvent la DOCG et la mention « Classico ».

Découvrez les différents cépages rouges et appellations

Le plus grand vin rouge de la Vénétie est sans conteste l’Amarone della Valpolicella DOCG. On utilise les cépages Corvina, Corvinone, Rondinella et Molinara pour sa confection toute particulière : c’est un vin de passerillage (appassimento) normalement destiné à produire un vin sucré, le Recioto della Valpolicella DOCG, un vin connu et apprécié depuis l’Empire romain. Un tonneau oublié aurait vu ses levures finir la fermentation à sec et créé ce vin hors normes : sombre, puissant, alcoolique, visqueux, extrêmement fruité.

La modernité se trouvera plus à l’Est, d’ambitieux vignerons ont planté des Cabernet Sauvignon et Merlot sur des sols volcaniques et les résultats sont plus que probants, rivalisant de classe avec les plus grands vins de Bordeaux et de Californie.

Cépages blancs et appellations

Le Garganega est le cépage responsable de la grandeur d’un des meilleurs vins blancs secs d’Italie, le Soave DOC. Son exotisme et sa puissance sont admirablement complémentés par la fraîcheur et la délicatesse du Trebbiano di Soave. Les meilleurs exemples viendront de la DOCG Soave Classico.

Autres spécialités de la Vénétie

Le Prosecco est certainement le vin effervescent italien le plus connu dans le monde, devant les Lambrusco émilien et Franciacorta lombard. La région de production de Conegliano se trouve dans la Province de Trévise, à 60 kilomètres au Nord de Venise. Elaboré à partir du cépage Gléra, selon la méthode Charmat (deuxième fermentation en cuve inox sous pression et non en bouteille comme en Champagne), le Prosecco est un vin superbement fruité, de sec à légèrement sucré, excellent de l’apéritif au dessert.

Alfavin.ch est fier de travailler avec :

Antolini

Bolla

Zenato

Setteanime

Cesari

En savoir plus

Sous-catégories

  • Vins Amarone

    Tout savoir sur l’Amarone della Valpolicella :

    Comment est produit l’Amarone ? Quelles sont les différences entre l’Amarone, le Ripasso et le Recioto ?
    Découvrez l’histoire de ce grand vin

    Pour obtenir l’article complet en pdf avec illustrations, cliquer ici

    L'histoire de l'Amarone est fascinante


    Au quatrième siècle, Cassiodore, ministre de Théodoric, roi des Wisigoths, décrit dans une lettre un vin obtenu avec une technique spéciale de séchage du raisin, alors appelé
    « Acinatico », produit dans le territoire de la Valpolicella. Ce nom, dérivant du Latin "Vallis-polis-celle", signifierait "Vallées de nombreuses caves".

    « Acinatico » est sans aucun doute l'ancêtre du Recioto et de l’Amarone. Jusqu’au siècle passé, seul le Recioto, vin doux et velouté, était produit dans la Valpolicella. Son nom proviendrait du dialecte "recia", qui signifie orecchia (oreille), car à l'origine, seule la partie la plus élevée et la mieux exposée de la grappe était utilisée.

    La fermentation du Recioto était interrompue pour laisser du sucre résiduel et pour lui conférer cette douceur typique. Mais un jour, un propriétaire, revenu trop tard à son domaine, constata que la fermentation avait été faite jusqu’au bout. En goutant le vin, il se serait exprimé « Ma, è amaro ». Ce qui signifie, « Mais, il est amer ». Cette anecdote est une des explications de l’origine du vin et de son nom « Amarone ».

    Les premières bouteilles ont été produites seulement au début du XXe siècle pour un usage familial ou pour des amis.

    La commercialisation proprement dite n'a cependant commencé qu'après la guerre. En 1968, le vin rouge Amarone a obtenu la reconnaissance de la dénomination d'origine contrôlée (DOC). A cette époque, l'Amarone ne représente qu'un faible pourcentage de la production de la région. C’est seulement durant la deuxième moitié des années 90 que la production a augmenté de manière significative. Néanmoins, la quantité restera toujours limitée, car le rendement ne peut dépasser les 7.8 tonnes par hectares dans les zones définies par le Consorzio per la Tutela dei Vini Valpolicella.

    Géographie et appellations


    La V
    alpolicella est située au nord de Vérone. Son territoire borde le lac de Garde à l'ouest tandis qu'à l'est et au nord il est protégé par les montagnes LessiniComposée de vallées qui se développent dans une direction nord-sud, la Valpolicella se présente comme un éventail de vallées partant de Vérone.

    Avec un paysage vallonné et des pentes douces, la zone est couverte de vignobles, entrecoupés d’oliviers et de cerisiers. La proximité du Lac de Garde et des Alpes assure un courant d’air frais bénéfique pour les vignes durant les nuits d’été.

    La culture des vignobles, principalement en pergola Véronèse, est guidée par l'expérience des vignerons, qui s'appuient sur les savoirs faire traditionnels, tout en incorporant les techniques environnementales plus modernes.

    Zones d’appellation :


    L’
    Amarone portant la dénomination « Classico » doit provenir principalement de la zone des collines de Marano, Negrar et Fumane (5 communes). L'Amarone della Valpolicella peut porter sur l'étiquette la mention « Valpantena » s'il est produit dans la sous-zone spécifique au nord de Vérone. Finalement, les Amarone della Valpolicella sans dénomination proviennent de la zone élargie autour de Vérone.

    I
    l est à noter que les meilleurs Amarone de qualité proviennent de la zone Classico qui donne donc le nom à l’appellation Amarone Classico della Valpolicella DOCG.


    Les c
    épages de l’Amarone


    L'
    Amarone est produit avec principalement 3 variétés de raisins indigènes : Corvina, Corvinone, Rondinella. La réglementation de production prévoit que l’assemblage soit composé de Corvina (entre 45 et 95%) et Rondinella entre 5% à 30%. En substitution de la Corvina, la Corvinone est admise jusqu’à maximum 50%.

    Il est également prévu que jusqu’à 10 et 15% de raisins autochtones de la région, telles que Molinara, Dindarella, Corbina, Spigamonte et Turchetta, peuvent être admis dans l’assemblage sous certaines conditions. Finalement, 3% de cépages types internationaux peuvent être acceptés.

    La Corvina est le cépage principal de la région de la Valpolicella. C’est une variété au bourgeonnement et maturation tardive moyenne (fin septembre - début octobre). Il apporte de la structure, une belle aromatique et de la souplesse dans les vins.

    La Rondinella est un cépage qui a été introduit relativement tard dans la région, soit au cours du 19è siècle. Son nom semble dériver de la couleur de la peau qui rappelle la parure des hirondelles (Rondini en italien). Il apporte couleur et sapidité dans l’assemblage.

    La Corvinone a longtemps été apparenté à la Corvina. C’est seulement en 1993, avec les techniques modernes d’analyses génétiques, qu’il a été démontré que la Corvina et la Cornivone sont deux variétés différentes. Il apporte une belle complexité d’arômes et structure aux vins.


    La p
    roduction du vin Amarone


    La vendange a lieu généralement au mois de Septembre
    . Les grappes de raisins sont soigneusement sélectionnées dans le vignoble et disposées en une seule couche dans des caisses en plastique de façon à laisser mieux circuler l'air. Les caisses sont généralement placées dans de grandes salles parfaitement ventilées, le plus souvent au-dessus des caves.

    Le raisin restera entre 3 et 4 mois, jusqu’à ce qu’il ait perdu 35 à 40% de son volume d’eau.

    Une fois le processus de séchage terminé, les raisins sont éraflés et écrasés. Il existe deux méthodes de vinification. La traditionnelle s’effectue à des températures naturelles très basses, en fonction de la météo (janvier et février) suivie d'une longue macération avec les peaux qui peut durer plusieurs mois. Cette approche permet d'obtenir des vins qui nécessitent des temps de vieillissement et affinement en fût et en bouteille beaucoup plus longs.

    Dans la deuxième méthode, plus moderne, la fermentation s’effectue à température contrôlée et permet ainsi d’obtenir des vins plus souples dans la jeunesse avec un caractère fuité plus accentué.

    Finalement, le vieillissement de l’Amarone doit se faire pour un minimum de 2 ans dans des contenants en bois, qui vont des grands fûts de chêne de Slavonie aux petits fûts de chêne français de 225 à 300 litres. Le vin terminera sont affinement avec au moins une année en bouteille avant d’être mis sur le marché.

    Les deux autres appellations apparentées à l’Amarone

    Ripasso della Valpolicellla

    Ce vin est souvent apparenté au vin rouge Amarone, mais sa technique de production est totalement différente. En Septembre, les raisins pour les vins de l’appellation Valpolicella sont récoltés et fermentés. Après la fermentation, une partie restera en cuve inox jusqu’en en Février. Lorsque la fermentation de l’Amarone se termine à fin Janvier ou début Février, le vin est soutiré par gravité de la cuve, tout en laissant un fonds avec les marcs. Le Valpolicella repasse (ripasso) dans cette cuve pour faire une seconde fermentation afin de gagner en richesse et rondeur.

    Recioto della Valpolicella

    Finalement, le recioto est produit selon la même technique que le vin rouge Amarone avec simplement un temps de passerillage d’environ 2 mois plus long, une fermentation interrompue pour garder des sucres résiduels et un élevage en inox.


    Q
    ue manger avec l’Amarone ?


    A savourer par exemple avec du gibier, viandes grillées, Tournedos Rossini, magret de canard aux pruneaux, cailles farcies au foie gras, cuisine orientale, fromages corsés et légèrement piquants

    Nos producteurs d’Amarone :


    Antolini : Amarone della Valpolicella Classico « Moropio », Amarone della Valpolicella Classico « Ca Coato »
    Zenato : Amarone della Valpolicella Classico, Amarone della Valpolicella Classico « Riserva »
    Bolla : Amarone della Valpolicella Classico, Amarone della Valpolicella Classico « Le Origini »
    Cesari : Amarone della Valpolicella Classico, Amarone della Valpolicella Classico « Il Bosco »

    Pour obtenir l’article complet en pdf avec illustrations, cliquer ici

Il y a 28 produits.
Résultat 28 sur 28 produits