Boisson apéritive par excellence, servi lors d’évènements et de repas de fêtes, le champagne n’en est pas moins un vin qui peut s’accorder avec des mets. De l’entrée au dessert, il y a une multitude de possibilités. En fonction des champagnes que vous avez choisi, on peut trouver des accords qui subliment à la fois le plat mais aussi le champagne en lui-même. Des accords régionaux aux accords plus gastronomiques proposés par les sommeliers, on a une palette très large sur ce que l’on peut faire avec du champagne et essayer de trouver l’accord parfait. Alfavin.ch vous livre ici ses bons plans cuisine et vins, tirés de ses propres expériences, sans prétention aucune et avec toujours en trame de fond : le plaisir !!! C’est parti…

Accords mets et champagne en entrée

L’association fruits de mer et champagne fonctionne toujours très bien. Un tartare de saumon aux agrumes par exemple, servi avec un champagne à base de chardonnay majoritairement constitue un bel accord. Le gras du saumon est équilibré par la fraîcheur du chardonnay et les agrumes apportent une note aromatique supplémentaire. Autre accord plus atypique et moins courant, huître et sabayon au champagne. L’huître est servie chaude, sur le dessus est déposé un sabayon (jaune d’œuf monté en mousse avec du champagne). Peu conventionnel il faut le reconnaître, mais sur un champagne blanc de blancs légèrement vineux, l’accord est parfait. Plus classique, une terrine de poissons aux légumes sur lequel vous pouvez servir un champagne type blanc de noir à base de Pinot Meunier (cépage moins vineux que le Pinot Noir). Choisissez une cuvée avec une bulle fine et des notes délicates pour ne pas écraser le plat.

Quel plat manger avec du champagne ?

Lorsque l’on décide de servir un champagne avec le plat principal, un élément important dans le plat ne doit pas être oublié…la sauce. En effet, cette composante du plat est essentielle et joue le rôle de liant entre le plat et le vin. Un accord qui fonctionne à merveille et qui fut créé par un illustre chef français dans les années 70 : le bar de ligne, émulsion au champagne et caviar. Poisson de l'Atlantique nord à la chair ferme et fondante, sauce à base de crème légère et de champagne, montée en émulsion (comme une mousse) et caviar (déposé sur le filet). Un plat dans la finesse et l’élégance. Pour l’accompagner, choisissez un champagne blanc de blancs aux notes florales, avec une bulle fine et délicate, et avec une belle trame de fraîcheur pour contrebalancer l’onctuosité du plat. Autre accord possible avec le champagne, une volaille fermière, cuite à basse température, sauce crème et morilles. Pour ce type de plat, optez pour un champagne plus vineux, un blanc de noirs sur des notes grillées et de sous-bois pour faire un rappel de saveurs avec les morilles ; un champagne millésimé avec une très bonne longueur en bouche. La texture ronde du champagne pour accompagner l’onctuosité de la chair, les arômes qui s’entremêlent et la persistance du champagne pour accompagner le plat.

Quel fromage pour quel champagne ?

On pense souvent que vin rouge et fromage est le seul accord possible puisque on boit très souvent ce type de vin avec le plat de résistance. A tort… Même si historiquement, il est vrai que le vin rouge est LE compagnon idéal dans bons nombres de chaumières, le champagne au même titre que le vin blanc a toute sa place à ce moment du repas. Avant de vous donner quelques accords qui fonctionnent plutôt bien, on va vous expliquer pourquoi. Champagne ou vin blanc sont deux types de vins avec des traceurs aromatiques comme les fruits blancs, les notes florales, de sous-bois, de fruits secs, d’épices, etc… Et bien dans les fromages, on retrouve ces mêmes notes. Réaliser des accords mets et vins avec comme base commune les arômes permet de créer de somptueux accords. Des fromages à pâte molle comme un brie ou un camembert apprécient des champagnes avec une bulle plutôt vive pour contrecarrer le crémeux de ces fromages-ci. Avec un bleu de Saint-Gall, optez pour un champagne avec du sucre résiduel. Le sucre présent atténue la puissance aromatique de ce type de fromage à pâte persillée. Autre accord possible, un vieux gruyère aux notes plutôt corsées servi avec un champagne plus vineux aux notes grillées et toastées, tel un blanc de noir de la Montagne de Reims.

Quel champagne pour accompagner un dessert ?

A la fin du repas, les papilles sont souvent saturées. Choisissez de préférence des champagnes avec une bulle plutôt fraîche et délicate, des cuvées fruitées. Un bel accord possible et qui plus est, très régional : Biscuits roses de Reims et Champagne Rosé. Ce biscuit a été inventé à la fin du 17ème siècle par des artisans qui se demandaient comment utiliser la chaleur du four une fois le travail terminé. Composé de sucre, œuf et farine, le biscuit est cuit rapidement au four. Au départ de couleur blanche, les artisans ajoutent par la suite de la vanille et du carmin (colorant rouge naturel) pour leur rendre plus appétissant. Une cuvée de champagne rosé à la fois fruitée et fraîche pour accompagner ce dessert. Autre possibilité, un tartare de fraise et basilic.


Vous avez maintenant les cartes en main pour réaliser de beaux accords autour du champagne. N’hésitez pas à consulter notre article « Comment choisir un champagne pour les fêtes ? » si vous souhaitez plus de renseignements. Gardez toujours à l’esprit que le plaisir reste le maître mot.



Découvrez nos articles sur le champagne :

Les meilleurs Prosecco Italiens
Quelle est la différence entre un vin mousseux, un crémant et un champagne ?
Comment est fabriqué le vin mousseux
5 idées de cocktails apéritifs avec du champagne