tout savoir sur les vins Italiens

1) Qu’est un Super Toscan ?

Connue principalement pour ses Chiantis jusque dans les années 70, La Toscane va vivre une réelle révolution viticole lorsque Marchesi Antinori met en bouteille son premier ‘Tignanello’. Composé d’un assemblage de 80% de Sangiovese 15% Cabernet Sauvignon et de 5% Cabernet Franc, ce vin est un véritable bouleversement et remet alors en question l’ordre établi. En effet, les règles de l’appellation DOC de la zone de Chianti étaient, à cette époque, extrêmement restrictives. L’assemblage ne pouvait contenir qu’un maximum de 70% de Sangiovese et un minimum de 10% d’un autre cépage blanc. Les cépages internationaux étaient totalement interdits et tous les producteurs qui dérogeaient à ces règles ne pouvaient mentionner le nom de Chianti et devaient classifier leur vin comme « Vino da Tavola ».

Durant cette période, les vignerons toscans ont fini par réaliser que les règles régissant l’appellation du Chianti étaient trop restrictives et ont donc décidé de commencer à élaborer et à commercialiser de nouveaux types de vin qui défiaient les traditions régionales et les exigences réglementaires! Ce n’est que quelques années plus tard, dans les années 1980 que le terme Super Toscans a été inventé et utilisé pour décrire un assemblage rouge de Toscane de très grande qualité composé de cépages internationaux comme le Merlot, le Cabernet Sauvignon et la Syrah. Le terme «super-toscan» n’est pas une désignation officielle et n’apparaîtra pas sur la bouteille; il vous faudra donc chercher la classification «Toscana IGT» car cette mention apparaîtra sur l’étiquette! Notez qu’il existe des vins IGT de toute l’Italie! Et l’idée est la même: utiliser une variété de raisins autochtones ainsi que non autochtones! Les vins les plus prestigieux peuvent bénéficier des appellation « Bolgheri DOC Superiore » ou même « Bolgheri Sassicaia DOC » pour le Sassicaia.

Télécharger gratuitement notre guide des Super Toscans

 

2) Comment découvrir les vins italiens ?

Le vignoble italien est le plus ancien du monde. Les Grecs avaient donné au territoire le surnom d'Œnotria signifiant "la terre du vin." Selon l’OIV, l’Italie est aujourd’hui le leader mondial de la production viticole, devant la France et l’Espagne. La particularité de l’Italie : toutes les régions du pays produisent du vin : de la Vénétie à la Sicile en passant par la Sardaigne. Le climat en général est Méditerranéen, bien que le Nord et le centre soient plutôt tempérés. Le relief est très différent d'une région à l'autre, autant que les cultures culinaires ou les cépages (près de 340 officiellement). Cette diversité géographique, climatique, culturelle et ampélographique fait de ce pays une mosaïque d’une richesse impressionnante.

En résumant, l’Italie peut être subdivisée en trois grandes régions vinicoles :

- Le Nord, avec à l’Est, la Vénétie, berceau de l’Amarone et du Prosecco et les régions du Trentin et du Frioul, produisant des vins d’un style « alpin ». A l’ouest : une géographie variée, englobant les régions plutôt Alpines comme le Val d’Aoste et la Lombardie, les régions de collines comme le Piémont (Barolo) et l’Émilie-Romagne avec son Lambrusco, puis la Ligurie au sud et ses Cinq Terres lovée le long de la Méditerranée.

- Le Centre, sur la côte ouest, la beauté des collines de la Toscane (Bolgheri et Chianti), fait place au Latium (Rome). En son cœur, l’Ombrie et les chaines des Apenins, laisse place sur la mer Adriatique aux régions des Marches, connue pour ses cultures Bio, des Abruzzes, connues pour leur Montepulciano et de Molise, juste au-dessus de l’éperon de la botte.

- Le Sud, enfin, est une autre contrée : la Campanie (Naples, Amalfi, etc..) sur la côte ouest, les Pouilles sur la côte orientale, la Basilicate au centre des deux, puis la Calabre, sauvage et étonnante. Les deux îles de la Sardaigne et de la Sicile, aux terroirs variés, complètent le Sud de l’Italie.

D’une manière générale, on peut dire que la Toscane, le Piémont, la Vénétie et les Pouilles sont les régions les plus reconnues pour leurs vins. Le fait que les trois premières (Piémont, Toscane et Vénétie) soient les régions du pays qui regroupent le plus de DOCG n’y est certainement pas étranger.

Découvrez les meilleurs vins Italiens sur le shop alfavin.ch

 

Comment choisir un vin italien ?

En schématisant, on peut dire que plus on se dirige vers le Sud du pays, plus les vins auront tendance à s’assouplir. En effet, il est généralement admis que les vins du Sud possèdent moins d’âpreté, moins d’acidité et ont plus de puissance que leurs cousins plus septentrionaux. A l’inverse, plus on s’approchera du nord, plus on pourra y dénicher des vins fins et frais, aux notes délicates et parfois aux tanins plus marqués. Par exemple, le Piémont et ses Barolos – Barbarescos sauront satisfaire les palais les plus exigeants. La Toscane, de son côté, a prouvé qu’elle savait produire des vins d’une élégance rare avec un potentiel de garde impressionnant.

Cependant, dans toute l’Italie, de nombreux vignerons sortent des sentiers battus et parviennent à produire de beaux vins en tirant le meilleur parti de leur terroir. Dans le Sud, il existe par exemple quelques terroirs produisant des vins fins et ciselés (Taurasi, Etna, etc..) ainsi que des producteurs à même de façonner des vins d’exception. Similairement, au Nord, certains producteurs élaborent depuis des décennies des vins puissants et suaves (Amarone della Valpoliccella, Moscato d’Asti) recherchés par des amateurs de nombreux pays.

Par conséquent, il est vrai que pour l’amateur non averti, trouver un vin qui plaira à son budget et à ses convives à coup sûr peut être un défi. Surtout lorsque l’on est face à un rayon de supermarché déserté par les vendeurs en fin de soirée.

Pour vous aider, il existe heureusement des cavistes passionnés et dévoués qui vous aideront à choisir votre vin selon vos goûts, votre repas du moment et votre budget. Une autre solution pratique et confortable existe depuis quelques années pour découvrir les vins : les coffrets dégustation. Chez vous, entre amis ou en couple, vous recevez et découvrez des vins selon vos budgets et vos envies, à votre rythme. Accompagnés de leur fiche technique, ils vous permettront d’accompagner vos repas ou vos soirées en voyageant.

Découvrez nos vins italiens coup de coeur en ligne

 

4) Quels sont les cépages des vins Italiens ?

L’Italie est aujourd’hui le leader mondial de la production viticole, devant la France et l’Espagne. La particularité du pays : toutes les régions (20 au total) produisent du vin : de la Vénétie à la Sicile en passant par la Sardaigne. Avec autant de régions que de cultures culinaires, l’Italie est une véritable mosaïque de couleurs et de saveurs. Il ne pouvait pas en être autrement pour les cépages de la péninsule : avec plus de 340 cépages répertoriés officiellement (initialement, le pays aurait compté plus d’un millier de cépages), plus de 70 DOCG et 300 DO, le pays bouillonne de diversité. Parmi cette variété, une grande partie des cépages est d’origine autochtone, pour autant que l’on puisse dire (car il apparait que l’origine de nombreux cépages italiens se trouve dans les pays voisins, de l’autre côté de l’Adriatique).

La plupart des cépages se sont très bien adaptés et implantés dans leur région au point de devenir étroitement lié à leur terroir (ex le Nebbiolo dans le Piémont). D’autres, comme le Sangiovese, se voient plantés dans plusieurs régions d’Italie, mais surtout en Toscane dans la région de Chianti. Aujourd’hui, le Sangiovese représente 10% de l’encépagement du pays et s’exprime de manière très différente selon les terroirs.

Les cépages les plus rependus des régions principales (liste non exhaustive) :

-          Abruzzes : Montepulciano, Trebbiano

-          Calabre : Magliocco, Gaglioppo

-          Campanie : Aglianico, Piedirosso, Casavecchia, Greco, Falanghina, Fiano

-          Marches : Montepulciano, Sangiovese, Pecorino (blanc)

-          Piémont : Nebbiolo, Barbera, Arneis, Dolcetto

-          Pouilles : Primitivo, Negroamaro, Nero di Troia, Susumaniello, Malvasia Nera, Aleatico

-          Sicile : Nero d’Avola, Grillo, Grecanico, Nerello Mascalese, Frappato, Catarrato

-          Sardaigne : Cannonau, Vernaccia, Vermentino, Bovale, Carignan

-          Toscane : Sangiovese, Vermentino. Et les cépages suivants qui entrent dans la production de Super Toscans Cabernet Sauvignon, Cabernet Franc, Merlot et Syrah

-          Vénétie : Corvina, Corvinone, Rondinella et Molinara pour la production de l’Amarone. Glera (Prosecco), Raboso, Refosco del Peduncolo et Trebbiano

 

5) Quel est l'origine du Barolo ?

"Le roi des vins, le vin des rois"vin barolo explications

Jusqu’au milieux du 19è siècle, les vins produits dans la région de Barolo étaient plutôt doux. Le climat et la vigueur des hivers empêchaient les fermentations d’être poussées jusqu’au bout, laissant ainsi du sucre résiduel. Dans les années 1830, sous l’impulsion de Camillo Benso, Comte de Cavour et de Giulia Colbert Falletti, dernière Marquise de Barolo, de gros efforts ont été réalisés avec l’aide de conseillers externes afin d’hausser la qualité des vins produits. 

Avec ses grandes qualités, le Barolo est rapidement devenu l’ambassadeur du Piémont dans toutes les Cours Royales Européennes. Il devient alors le « Roi des vins, le vin des Rois ».

La zone de Barolo est située dans les collines des « Langhe » entre les Alpes et les Apennins. Le nom de Langhe, semble provenir d’un terme d’origine Celtique qui signifie « langue de terre » en faisant référence à la forme et disposition des diverses collines et vallées profondes de la région.

Pour obtenir l’appellation Barolo DOCG, le rendement maximal par hectare est de 56 hectolitres, strictement issu du cépage Nebbiolo. Ce nom provient du mot italien Nebbia qui signifie brouillard, tout simplement car le Nebbiolo se vendange relativement tard, quand les premiers brouillards d’automne apparaissent. L’élevage en bois doit durer au moins 2 ans et au minimum une année en bouteille. Pour les versions Riserva, l’élevage doit durer au moins 5 ans au total dont 3 ans en bois.

Téléchargez gratuitement notre ebook sur les Barolo

 

6) Comment est produit le vin Amarone ?

L’Amarone est obtenu principalement de cépages tels que Corvina, Corvinone, Rondinella et Molinara. Il est vendangé relativement tôt, soit début septembre, pour ensuite être passerillé dans des claies ou caissettes pendant environ 4 mois à l’abri du vent et de la pluie. Pendant ce temps, l’eau contenue dans les baies s’évapore et il ne reste que les substances naturelles du raisin avec une concentration élevée. Après pressurage et fermentation, le vin est affiné pendant au minimum 2 ans en barriques et fûts de chêne, cerisier et châtaigner, afin d’atteindre sa typicité incontestée.

L’histoire de l’Amarone est très intéressante. A l’époque, cette région produisait uniquement du Recioto, un vin rouge doux, dont la fermentation était interrompue pour laisser du sucre résiduel. Mais un jour, un propriétaire est revenu trop tard à son domaine et la fermentation avait été faite jusqu’au bout. En goûtant le vin, il se serait exprimé « Ma, è amaro », ce qui signifie, « Mais, il est amer ». Cette anecdote est une des explications de l’origine du vin et de son nom « Amarone ». 

L’Amarone vient de la région de Vérone en Vénétie. Il y a deux zones de production. La zone classique dans les collines de Marano, Negrar et Fumane et la toute nouvelle zone de la plaine… Les vrais Amarone de qualité ne proviennent que des vignobles de la zone Classico, qui donne le nom à l’appellation Amarone Classico della Valpolicella DOCG.

Qu’on soit clair, un vrai Amarone n’est pas doux ! Il est riche, intense, fruités (fruits compotés) et complexe. Il accompagnera à merveille vos repas de chasse, viande rouge et fromages. Santé !

Découvrez les meilleurs vins Amarone sur la boutique en ligne

 

7) Qu'est ce que le Prosecco ?

Le Prosecco est un vin blanc effervescent produit à base du cépage Glera.

Il existe trois zones principales de l’appellation (terroir) réparties sur 9 provinces entre la Vénétie et le Frioul-Vénétie Julienne : le Prosecco Superiore DOCG sur la colline de Valdobbiadene, le Prosecco DOC Treviso qui entoure la colline et le Prosecco DOC.

Le Prosecco est produit selon la méthode Charmat. Après les premières fermentations en vin tranquille, la prise de mousse s'effectue en cuves closes sous pression. Cette méthode est différente de celle appliquée aux Champagnes (méthode traditionnelle), la prise de mousse se déroulant en bouteille.

Plusieurs facteurs entrent en ligne de compte pour produire un Prosecco de grande qualité. Voici ce que fait, par exemple, la maison Setteanime pour produire le Prosecco Extra Dry DOC:

-          Rendement en vignes : La production autorisée par l’appellation est de 180 quintaux par hectare. Setteanime se limite à 150 quintaux par hectare afin d’obtenir la meilleure qualité de raisins.

-          Sélection des moûts : Setteanime ne garde que le meilleur lors du pressurage, soit la première presse (55% du rendement), le reste étant vendu à la coopérative locale. Cette opération permet de garder la fraîcheur et les notes primaires de fruits dans le Prosecco. Il est à noter que le rendement obtenu usuellement est de 73%.

-          Cépage : finalement, Setteanime n’utilise que le cépage Gléra. L’appellation autorise jusqu’à 15% de Pinot Noir ou de Chardonnay

Conclusion : le Prosecco peut être un produit de qualité. Malheureusement, trop souvent les clients négligent l’aspect qualité pour favoriser l’élément prix dans la décision d’achat. Même dans un Spritz, nous avons envie de boire les meilleurs ingrédients, n’est-ce pas ?

Découvrez l'un de nos meilleurs Prosecco livré en Suisse.

 

8) Quelle est la différence entre le Primitivo et le Zinfandel ?

Le nom de ce cépage emblématique signifie littéralement « primitif » : du fait de sa maturité très précoce, il est toujours le premier rouge à être récolté et s’épanoui dans des régions très ensoleillées et chaudes. A certains endroits, il peut même donner deux récoltes.

Endémique des Pouilles, mais originaire de Croatie selon les tests ADN réalisés, il est présent également en Californie sous le nom de Zinfandel.

Le cépage s’exprime de différentes manières selon les appellations : il donne des vins plutôt frais ou secs dans les appellations DOC Gioia del Colle et des vins plutôt puissants et expressifs dans l’appellation DOC Primitivo di Manduria. Parfois accompagné de quelques grammes de sucre résiduel, ce cépage est particulièrement apprécié pour son fruité intense et sa rondeur.

Découvrez les Primitivo Italiens sur la boutique en ligne.

 

9) Comment trouver des vins Italiens de qualité ?

La production de vins, comme toute production agricole, peut se résumer en deux types de philosophies et/ou concepts économiques. La production industrielle cherchera à favoriser les économies d’échelle, en mécanisant au maximum les activités en vigne et en cave et en utilisant des produits de synthèses afin de réduire les coûts. Au contraire, la production artisanale favorisera plutôt le terroir et l’authenticité tout en respectant l’environnement. L’artisan produira des vins qui varieront en fonction des conditions climatiques de chaque millésime. Un produit de la nature !

En conséquence, souvent, mais pas systématiquement, le prix peut être un indicateur de qualité du vin. Il est clair qu’un travail artisanal, en petite production, avec de plus faible rendement et un travail manuel donnera à priori des vins de qualité et représentatifs du travail de l’artisan vigneron et de son terroir.

En Italie et en Espagne, il existe les deux types de philosophie. Chez alfavin.ch, nous favorisons les artisans en valorisant leur travail et leur production. Alors comment choisir son vin et payer un prix juste pour une bonne qualité ? Faites appel à nos spécialistes, qui se feront un plaisir de vous expliquer les différences entre les producteurs, les régions, les cépages, les millésimes, etc.

 

10) Les vins Italiens sont-ils des vins de garde ?

Commençons d’abord par tordre le cou à une vieille croyance qui dit que les vins italiens ne se conservent pas dans le temps !

Il y a plusieurs facteurs qui rentrent en ligne de compte dans le potentiel de garde d’un vin. Ces facteurs sont l’acidité, les tannins, la matière, le terroir, l’équilibre et le savoir-faire du vigneron.

En Italie, nous trouvons toutes ces qualités dans toutes les régions viticoles. Les nouvelles technologies et savoir faire des vignerons couplés aux qualités des terroirs, cépages et climats donnent pleins d’exemples, comme les Barolo, Amarone, Super-Toscans, Taurasi, Turriga, Kurni, Patriglione, etc…

Demandez conseils à votre caviste oú faites un tour sur nos vieux millésimes italiens

 

En espérant vous compter parmi nos amateurs de vins Italiens sur alfavin.ch

Vins en lien avec cet article

250.00 CHF