Sardaigne

En Sardaigne subsiste l’une des cultures viticoles les plus archaïques d’Italie, mais aussi l’une des plus riches si l’on considère la palette des cépages et la variété des styles de vins présents sur l’île. Son isolement au milieu de la Méditerranée fait par ailleurs de la Sardaigne la région présentant le plus de typicité d’Italie.

Au fil des siècles, l’île a subi l’influence des cultures les plus diverses : Byzantins, Arabes et Catalans s’y sont succédés. L’influence espagnole reste indéniable aujourd’hui encore dans la viticulture. Les vins de l’île racontent leur propre histoire, bien souvent avec un accent espagnol. Cet héritage se manifeste avant tout dans les principaux types de cépages rouges insulaires, comme le cannonau, qui tient son origine de l’ancien cépage espagnol garnacha, le carignano et le vermentino.

Parmi les vins sardes de grandes qualité, une poignée de vignerons talentueux et quelques caves dont la fameuse Cantina della Vernaccia dans la vallée de Tirso (proche d’Oristano) et Argiolas au sud-est de l’île vers Serdiana ont pu acquérir une renommée internationale et donnent aujourd’hui aux vins de la Sardaigne leurs lettres de noblesse. (Alfavin.ch)

 

Chef-lieu : Cagliari


Provinces : F Cagliari, Carbonia-Iglesias, Medio Campidano, Nuoro, Ogliastra, Olbia-Tempio, Oristano, Sassari


Surface du vignoble : 40’000 ha


Production annuelle : 550’000 hl


Part de vin rouge/rosé : 313’000 hl


Part de vin banc : 237’000 hl


Part de la surface du vignoble italien : 1,2%

Sardaigne
Retour